Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Du 2 au 11 septembre 2011

de Griselda Gambaro (traduction de Françoise Thanas)
Mise en scène : Simone Audemars
Scénographie et costumes : Roland Deville
Réalisation des costumes : Severine Besson et Verena Gimmel
Création lumière : Christophe Pitoiset
Régie générale : Valentin Bouaissier de Bernouis
Avec : Vincent Davd, Patrick Dentan, Marc Facchino, Hélène Firla, Georges Grbic

Deux lettrés, l’un français et jésuite, l’autre chinois et confucianiste, se lient d’amitié. Alors que tout les sépare, le second, accepte l’invitation du premier pour l'accompagner en Europe. Inspiré d’un fait réel (1722), l’histoire de Hué est une fable lucide -et décalée- sur le déracinement. Avec son écriture précise, tranchante, minimaliste, Griselda Gambaro bouscule les codes du comparatisme culturel pour mieux disséquer, à force de quiproquos et d’incompréhensions mutuelles, la réalité de l’exil. Transposée à la Chine et à l’Europe du XVIIIe siècle, son Argentine natale apparaît tiraillée entre l’ancien et le nouveau monde, tantôt victime, tantôt suppôt de l’ethnocentrisme européen. Comme un Candide ou un Zadig qui finiraient mal, Hué, déraciné, rejeté et imperméable à la langue d'autrui, parcourt, de tableau en tableau un chemin initiatique qui le ramènera à son point de départ, dépouillé de tous ses repères et incapable de renouer avec les rites familiaux de sa culture d'origine. Se pose alors à nous cette question lancinante et non résolue : jusqu’à quel point l’homme subissant des rapports sociaux avilissants peut-il rester bon ?

Spectacle tout public
Durée : 1h30

Production : Compagnie L'Organon
Coproduction : Compagnie FOR
Avec le soutien de la Loterie Romande, Migros Vaud, la Fondation Leenards, du Conseil Régional Rhône-Alpes, du Conseil Général de l'Ain et de la Ville de Ferney-Voltaire

Du 2 au 11 septembre 2011
Théâtre Le Châtelard - Ferney-Voltaire

Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...
Comprendre un p...

Agenda 2016-17

voir le programme

Découvrez le programme pour les mois de septembre 2016 à avril 2017

 

DOUBLE SUICIDE À SONÉZAKI

DU 5 AU 9 AVRIL 2017

Fidèle à son travail exploratoire, la Cie FOR vous fait découvrir un chef-d’œuvre du théâtre nippon, considéré comme l’égal de Roméo et Juliette.

 

 

 

ateliers & formations

cursus d'art dramatique

Dans le cadre du conservatoire de musique et de danse à rayonnement communal de Ferney-Voltaire, FOR propose deux cycles de formation en art dramatique, sous la forme d’un atelier hebdomadaire à l’intention des 13/19 ans.