Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

 

Décembre 2009

D'Yves Laplace, d'après Voltaire, mise en scène Hervé Loichemol

Une production du Théâtre de Carouge-Atelier de Genève. Coproduction FOR-Compagnie Hervé Loichemol. Spectacle réalisé avec le soutien de la République et Canton de Genève, de la Ville de Carouge et de la Banque Wegelin & Co.

L'année 2009 s'est terminée en beauté avec la fin de la tournée de CANDIDE, vous avez été près de 18 000 à venir le voir, et nous vous en remercions.

Le monde désastreux que traverse Candide est celui de Voltaire, celui de la Guerre de Sept Ans et du tremblement de terre de Lisbonne, celui de l'inquisition, du fanatisme, de l'exploitation, de la pornographie et de la bêtise.
Soyons justes, c'est encore un peu le nôtre, à peine, quotidiennement vendu comme le meilleur des mondes possibles puisque le seul vendable.
Pangloss, maître de Candide - et toujours un peu le nôtre aussi -, notre cher Pangloss se porte bien, il a fait école, ses disciples ne manquent pas : ils nous bassinent avec les nécessités structurelles, les impératifs systémiques, les remèdes inévitables, et avec l'horizon joyeux qui, de toute évidence, nous attend. Car cet horizon nous attend, bon pied bon oeil, il nous observe et nous scrute. On se réjouit d'avance des lendemains radieux qui nous réjouiront un jour.
Et l'amour dans tout ça ? Pas de panique, Dieu y a pensé, il a pensé à tout, Voltaire aussi, qui nous a donné Cunégonde, pour combler les appétits virils et faire vibrer l'âme de Candide. Il en faut bien, de l'amour - juste un peu -, pour faire courir les candides de tout poil, rêveurs, idéalistes, naïfs, innocents, imbéciles, gens de peu et de rien, ceux d'hier, ceux d'aujourd'hui et même ceux de demain.
Un peu d'amour surtout, ultime consolation, pour habiller le désastre.

 

Candide
Candide
Candide

 

Notre site est actuellement en maintenance

 Il sera de nouveau disponible d'ici quelques semaines

Merci d'avance de votre patience !

 

+